Florence Lafond à l’UQAM

Je voudrais qu’on m’efface, c’est le titre de la série adaptée de l’oeuvre de Anaïs Barbeau-Lavalette, réalisée par Éric Piccoli et co-scénarisée par Florence Lafond, diplômée en cinéma de l’UQAM en 2016. Cette série est visible sur ici tout.tv à compter de mercredi le 10 mars.

Florence Lafond était hier en classe virtuelle avec nos étudiants finissants le jour même du lancement de la série pour s’entretenir avec eux de son parcours et de son travail de réalisatrice, scénariste et scripte.

Son film Fumigènes avait remporté le prix du meilleur film de fiction lors de la soirée de projection des films de fin d’études en 2016 et avait par la suite été l’objet de nombreuses projections dans différents festivals, notamment à Regard (Saguenay) ainsi qu’à Poitiers (France).

Le titulaire de la Chaire René Malo, Denis Chouinard, et la cinéaste Florence Lafond au Festival international du film de Poitiers en 2016.

Dans la foulée du succès de Fumigènes, Florence Lafond a signé l’écriture et la réalisation de Meute, un autre court-métrage mettant en scène la relation tendue entre deux soeurs dont une étant atteinte de la trisomie-21.

Suite à son parcours universitaire, la jeune cinéaste a développé une pratique de la continuité en oeuvrant à titre de scripte sur plusieurs films et séries. Ce lien gardé avec l’activité sur les plateaux de tournage lui a permis de rester alerte et de réfléchir à sa propre approche de la mise en scène.

Lors de la rencontre avec les étudiants, Florence a pu prodiguer maints conseils aux cinéastes en herbe de l’UQAM sur la marche à suivre lorsqu’ils quitteront les bancs de l’université et les aider à apprivoiser le complexe éco-système du milieu du cinéma au Québec. Forte de tous ses acquis développés à l’UQAM et sur le terrain, Florence Lafond est à pied d’oeuvre sur de multiples projets qui la tiendront occupés pour les années à venir. En attendant qu’elle mette en branle son premier long-métrage!