Al Gore et le réchauffement climatique: une rhétorique inconvenante

Colloque des jeunes chercheurs du séminaire «concepts fondamentaux en sémiologie» (Doctorat en sémiologie de l’UQAM, 2007) et du groupe de recherche Mises en images et représentations (2004-2007). Avec le soutien du CRSH et de la Chaire René-Malo 

Direction: Catherine Saouter (École des médias, UQAM)

Al, save us
Al, save us

Le documentaire An Inconvenient Truth (gagnant de l’Oscar du «meilleur documentaire» en 2007) s’inscrit d’emblée dans le débat actuel qui démontre que les problèmes environnementaux sont en train d’acquérir dans le paysage démocratique un statut important. Au centre de ce documentaire, on retrouve Al Gore, transfiguré en expert sur la matière, tentant de rallier le plus de monde possible à cette problématique. En agissant en tant que porte-parole des experts, l’ancien vice-président des États-Unis s’engage, à l’échelle planétaire, à présenter le portrait actuel et plutôt alarmiste évoqué par plusieurs scientifiques et spécialistes de l’environnement. Comme preuve de cet engagement, le documentaire An Inconvenient Truth (É.-U., 2006, réal. David Guggenheim, couleur, 96 minutes) édifie Al Gore comme un tribun exemplaire préoccupé par le problème. Il semble dorénavant pressenti comme un récipiendaire éventuel d’un prix Nobel de la Paix.

Le but de ce colloque, placé dans les cadres épistémologiques de la physique, de la sémiotique et de la rhétorique, est d’interroger et de déconstruire la teneur et les implications du discours promu par Al Gore et le film An Inconvenient Truth.

Conférence d’ouverture

Joachim HARNOIS-DERAPS, Doctorat en physique, Université de Toronto.

Communications

I. Al Gore et la figure de l’expert: rupture et manipulation des registres, Michel JULIEN.

II. Le parcours du missionnaire, Diane GAUTHIER.

III. Al Gore et son corps; performance rhétorique et matérialisation de l’information, Pierre-Louis PATOINE.

IV. Al Gore, la résurrection ou l’infusion du religieux dans la politique du XXIe siècle, Valérie YOBÉ.

V. Climat et Apocalypse, Éric BUSSIÈRE.

VI. La dégradation de la planète par l’être humain: An Inconvenient Truth (2006) de Davis Guggenheim et Koyaanisqatsi (1982) de Godfrey Reggio, Éric LACOMBE.

VII. An Inconvenient Truth: Le documentaire comme propagande, Sandra SAHYOUNI.

VIII. An inconvenient Truth: Le savant et le politique, Mauricio RUIZ.

Filmographie

(Établie par Éric LACOMBE)

Le cinéma, l’écologie et les catastrophes climatiques.